Quel taux sans apport pour un prêt immobilier ?
taux immobilier

Quel taux sans apport pour un prêt immobilier ?

Même si un emprunteur est plus crédible avec un apport personnel pour un crédit immobilier, il est tout à fait possible d’en faire sans apport, mais à quel taux ?

Taux requis pour un crédit sans apport

Pour bénéficier d’un prêt à 110%, il faut avancer des raisons valables qui convaincront les banques. Un jeune primo-accédant avec un CDI n’aura aucun problème. L’essentiel est qu’il a une situation professionnelle stable qui assure une garantie financière. Peu importe la situation personnelle du client, divorcé ou est atteint d’une maladie, il peut obtenir un prêt tant que sa situation financière demeure invariable. Les différents placements comme l’assurance vie et l’épargne constituent des gages non négligeables afin de voir octroyer un prêt immobilier. Ces placements servent de garanties au client de s’acquitter une partie ou la totalité de ses dettes. Si l’emprunteur souscrit à un crédit avec un taux à 2,60%, ses placements engendrent 3,20% d’intérêt, à titre d’exemple.

Qui peut bénéficier d’un crédit sans apport ?

Sont plus éligibles pour les prêts sans apport les épargnants qui ont des garanties, les investisseurs et les jeunes actifs en CDI. Contracter un crédit immobilier sans apport est soumis à certaines conditions. Les établissements prêteurs requièrent certains critères : capacité d’épargne, taux d’endettement maîtrisé, reste à vivre, tenue des comptes et montant de revenus comme le précise le site spécialisé Combien-Emprunter.fr. En général, les banques nationales et régionales l’accordent pour les personnes qui habitent en région, là où le coût du m² est moins cher que dans les métropoles. Dans le même ordre d’idée, l’organisme prêteur octroie un prêt pour tout investissement locatif que pour une résidence principale ou secondaire. Pour ces établissements, leur situation est plus stable et le taux d’endettement est allégé. Par ailleurs, ils peuvent optimiser leur fiscalité en déduisant les intérêts du crédit immobilier. Pareillement dans le cas d’une renégociation de vente ou de crédit d’un bien pour le rachat d’un autre, ça donne un bon profil à l’emprunteur qui obtient une liquidité grâce à la revente.

Procédures d’un crédit sans apport

Nombreuses sont les pièces justificatives demandées pour une demande de crédit sans apport. Bulletin de salaire, relevé de compte bancaire, avis d’imposition et autres sont inclus. Si l’emprunteur est en couple, il faut le contrat CDI de l’un d’entre eux. Celui-ci peut, par ailleurs, appuyer son dossier avec un plan de redressement où il base son calcul sur le taux à prélever sur ses mensualités (jusqu’à 35%) et la somme du prêt en tenant compte du coût du bien immobilier et de ses revenus. L’étape d’étude permettra de savoir si le financement est envisageable, mais aussi d’obtenir une proposition faisant état d’une offre de contrat de crédit. Libre à l’emprunteur de signer cette offre ou de solliciter une autre banque pour son investissement immobilier.

Commentaires